520, avenue de Lattre de Tassigny 71000 Mâcon
03 85 38 20 86
03 85 38 39 62
Sans titre

Blanc

Dénomination géographique complémentaire de l’appellation régionale « Mâcon » dans le vignoble du Mâconnais, en Saône-et-Loire. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Vinzelles    désigne les vins blancs issus de l’aire délimitée à l’intérieur de la seule commune de Vinzelles.

 

Situation Géo-Historique

Au sud de la Petite Grosne, l’aire d’appellation Mâcon-Vinzelles prolonge les vignobles classés en Mâcon-Loché au nord et Mâcon-Chaintré au sud. A l’ouest, les maisons du centre bourg annoncent le commencement de la délimitation en Pouilly-Vinzelles.

Dominant le couloir du val de Saône, Vinzelles à l’étymologie parlante, vincella désignant la petite vigne, compte parmi les premières forteresses stratégiques relevant du Roi de France après 1172. Succédant au vieux château à la fonctionnalité très militaire, le château de Layé devient au XVIIe siècle le centre d’un important domaine viticole comme en témoigne la présence en sa cuverie des impressionnants pressoirs à « grand point » (comprendre à « grand pouvoir ») datés de 1716. Spécifique au Mâconnais, ce type de pressoir à levier renforcé, aussi visible à Solutré, se généralise dans cette partie de la Bourgogne à partir du XVIIe siècle. A cette époque, l’économie viticole du village semble de longue date établie. Déjà vers 1510, le juge ecclésiastique de l’évêché de Mâcon prononça, sous la pression des vignerons décidés à sauver leur récolte, l’excommunication c’est à dire l’exclusion de la communauté de l’Eglise, des chenilles prédatrices de la vigne.

Les données naturelles

Niveau 1

Implantées sur la partie inférieure d’un doux et long versant orienté à l’est, les vignes du Mâcon-Vinzelles font face à l’autoroute du soleil entre 190 mètres (les Condemines) et 220 mètres d’altitude (à l’église). Sous influence méridionale, le contexte climatique conjugue une somme de températures estivales parmi les plus élevées et des hivers continentaux froids et généralement pluvieux (+/- 800 mm/an) mais reste relativement exempt de brouillards.

Niveau 2

Tandis que le Pouilly-Vinzelles occupe la partie supérieure de la côte très drainante et au substrat calcaire rouge du Bajocien (-170 -165 MA), les vignes du Mâcon-Vinzelles poussent sur les formations beaucoup plus récentes issues de l’âge quaternaire (à partir de -2.5 MA), à savoir des épandages caillouteux provenant de l’érosion de la côte bajocienne mêlés à des argiles. Les sols s’y avèrent davantage profonds.

Caractère des vins

Vin blanc uniquement

D’un bel or pâle aux reflets argentés, le Mâcon-Vinzelles se caractérise par son généreux fruité (fruits à noyaux à chairs jaunes (pêche de vigne, abricot) et ses notes de confiserie acidulée. Malgré cette opulence notable, inhérente à la méridionalité des vignes dont il est issu, il s’agit bien d’un vin sec, à l’entame droite. On retrouve en bouche ce côté charmeur : il offre du gras mais reste néanmoins équilibré du fait de sa légère acidité présente.

36 hectares
2215 hecto litres
Communes de production

Vinzelles