520, avenue de Lattre de Tassigny 71000 Mâcon
03 85 38 20 86
03 85 38 39 62
Sans titre

Mâcon-Solutré-Pouilly

Blanc

Dénomination géographique complémentaire de l’appellation régionale « Mâcon » dans le vignoble du Mâconnais, en Saône-et-Loire. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Solutré-Pouilly désigne les vins blancs issus de l’aire délimitée à l’intérieur de la seule commune de Solutré-Pouilly.

Situation Géo-Historique

Issu du terroir de Solutré-Pouilly, commune emblématique du Mâconnais méridional, le Mâcon-Solutré-Pouilly constitue parmi le Pouilly-Fuissé et le Saint-Véran, une des trois appellations délimitées sur ce territoire viticole anciennement renommé.

Depuis des millénaires l’éperon de Solutré cristallise l’attention des hommes. Perçue comme une curiosité naturelle puis comme un promontoire défensif évident, ce site remarquable concentre les attraits d’un haut-lieu à la fois géologique, archéologique et œnologique. Le gradin calcaire offre à ciel ouvert la lecture stratigraphique de l’ossature du paysage composée de récifs coralliens fossilisés et déposés là par une mer chaude, peu profonde sous un climat tropical il y -170 millions d’années.

Terrain très propice à la chasse entre – 50 000 et – 10 000 ans, lors du Paléolithique supérieur, Solutré marque désormais pour le voyageur allant vers le nord, l’embarquement pour le navire viticole bourguignon dont la roche s’érige en figure de proue minérale. Repère plus discret, le Mont et le hameau de Pouilly dont le château appartenait à un fermier des abbés de Cluny, voit son nom associé à Solutré en 1912 par décret.

Les données naturelles

Niveau 1

En cette pointe sud du Mâconnais, les côteaux viticoles s’ouvrent au vent chaud et jouxtent la limite symbolique des 2000 heures d’ensoleillement /an.  Cependant, en marge de la péninsule Pouilly-Fuisséenne, la localisation des deux ilots délimités en Mâcon-Solutré-Pouilly atténue quelque peu cette influence méridionale.  Vers 370 mètres (la Levée) sous la Roche de Solutré (493 mètres) et entre 345 et 400 mètres au Rompay, sur la croupe du Mont de Pouilly (485 mètres), la récolte s’effectue régulièrement dans les derniers jours de la campagne de vendange.

Niveau 2

Les vignes du secteur de la Levée jouissent d’une exposition plein sud et d’une implantation sur un léger replat constitué de sols moyennement profonds peu caillouteux très marneux (argileux) datant du Lias (-180 MA) soit du jurassique inférieur. A l’approche des pelouses du Mont de Pouilly, les vignes tournées à l’est-nord-est, s’enracinent dans des sols marno-calcaires jaunâtres et fossilifères d’âge Jurassique moyen (-170 MA), substrat notamment représenté dans l’appellation Pouilly-Fuissé.

Caractère des vins

Le Mâcon-Solutré-Pouilly présente une robe d’or jaune soutenu, une couleur souvent plus intense que celle de ses voisins septentrionaux. Au premier nez, il s’ouvre généreusement mais sans exubérance sur des notes sucrées de fruits confits et d’agrumes mélangés (citron, pamplemousse), puis sur des tonalités rappelant la gelée de coing, la mirabelle fraîche. La maturité ressentie s’associe ainsi à une fraîcheur aromatique et une gourmandise en bouche. Le vin se révèle structuré, épaulé et néanmoins vif en fin de bouche.

34 hectares
1873 hecto litres
Communes de production

Solutré-Pouilly