520, avenue de Lattre de Tassigny 71000 Mâcon
03 85 38 20 86
03 85 38 39 62
Sans titre

Blanc

Dénomination géographique complémentaire de l’appellation régionale « Mâcon » dans le vignoble du Mâconnais, en Saône-et-Loire. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Uchizy désigne les vins blancs issus de l’aire délimitée à l’intérieur de la seule commune de Uchizy.

Situation Géo-Historique

Dominant le piémont du val de Saône, le vignoble délimité en Mâcon-Uchizy occupe le chaînon le plus oriental des Monts du Mâconnais. Au revers ouest de ce dernier commence l’aire d’appellation Mâcon-Chardonnay.

La proximité de la voie fluviale longée par le grand axe routier aménagé à partir de -27 av. J.-C. par Agrippa, gendre du premier Empereur romain Auguste, demeure un facteur historique favorable à l’origine du peuplement précoce du village d’Uchizy implanté au pied du côteau. Dès avant l’an mil, l’antique Olcasiacus se dédouble à l’initiative de l’abbaye de Tournus autour de son Prieuré-château dont l’église au clocher surélevé sert de tour de guet. Composant avec l’arrogante prospérité de la communauté d’habitants, l’abbé Girard IV lui concède une charte de franchise en 1331, gage d’une relative liberté d’administration. A la fois commerçants, pasteurs nomades des immenses prairies d’outre Saône et cultivateurs-vignerons sédentaires, le particularisme de mentalité et d’usages des Chizerots est d’ailleurs remarqué par Abel Hugo, frère aîné du poète, dans La France pittoresque publié en 1835.

Les données naturelles

Niveau 1

Comme celui de Montbellet, le vignoble d’Uchizy bénéficie de l’influence climatique continentale contrastée du couloir saônois, embrumé et fraîchement venté en hiver et aux températures estivales élevées en moyenne. Avantageusement exposé au soleil levant, les vignes sont plantées majoritairement en coteau entre 240 mètres et 300 mètres d’altitude.

Niveau 2

Au sud de la combe du ruisseau de Chardonnay (La Belouze, Monthioux) le terroir d’Uchizy présente un substrat alternant bancs calcaires type « pierre caille » éclatant au feu, et interlits marneux profonds d’âge jurassique moyen et supérieur (-155 MA). Au nord, le haut du coteau (les Maranches) offre la même configuration, surmontant ensuite des terrains beaucoup plus carbonatés du bathonien moyen (- 167 MA) aux couches de calcaire blanc oolithique et à entroques, témoins de phases de sédimentation d’une mer peu profonde (les Condemines). Enfin, près du village, les vignes poussent sur les faibles pentes composées d’argiles et des cailloutis calcaires issus de l’érosion de la côte, formation déjà constatée sur Montbellet.

Caractère des vins

Vin blanc uniquement

Reflétant l’exposition très privilégiée du vignoble dont il est issu, le vin d’Uchizy renvoie des reflets d’or pâle brillant. Très expressif, son premier nez s’ouvre généreusement sur un panier de fruits mûrs du verger (pomme, poire, pêche) et de fleurs blanches du printemps (muguet, acacia).  Contribuant à ce caractère joyeusement aromatique quelques notes de confiserie acidulée sont souvent perceptibles dans la jeunesse du millésime, ainsi sa texture goûteuse laisse quelques fraîches longueurs appréciables.

D’un doré plus soutenu lorsqu’il est élevé en tonneaux de chêne le Mâcon-Uchizy révèle alors des tonalités de fruits de la passion, de mangue, de pain grillé et de tabac blond, associées à une bouche droite et beurrée.

43 hectares
2798 hecto litres
Communes de production

Uchizy