520, avenue de Lattre de Tassigny 71000 Mâcon
03 85 38 20 86
03 85 38 39 62
Sans titre

Rouge

Blanc

Rosé

Dénomination géographique complémentaire de l’appellation régionale « Mâcon » dans le vignoble du Mâconnais, en Saône-et-Loire. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Prissé désigne les vins blancs, rouges et rosés issus de l’aire délimitée à l’intérieur de la seule commune de Prissé.

Situation Géo-Historique

Logé au sein de la plaine de la Petite Grosne, Prissé partage son terroir entre les appellations Saint-Véran et Mâcon-Prissé. Les vignes ainsi délimitées occupent les parties les plus planes et les plus proches du cours de la rivière.

Autre village incontournable du Val Lamartinien, l’évocation de Prissé renvoie une fois encore au souvenir du poète-vigneron dont la gestion des domaines familiaux ne va pas sans difficulté. Ainsi résume-t-il ses déboires dans sa correspondance à un ami en septembre 1839: « Je suis à Montceau (Prissé) et à Milly alternativement heure par heure, à suivre mes vendanges, qui sont mon pain et mon vin tout à la fois…mes capitaux sont ensevelis dans les ceps du Mâconnais, les méventes, les versements de rentes à mes cohéritiers ». Si la question des débouchés valorisants demeure en tout temps une angoisse pour le vigneron, l’expédition des tonneaux se trouve néanmoins facilitée à partir de 1870 par la mise en service de la ligne ferroviaire de Mâcon à Moulins. Elle contribue ainsi à la commercialisation des vins de Prissé, village-gare, jusqu’à sa fermeture en 1968. Aujourd’hui, une voie verte se superpose à cet ancien tracé déjà connu sous le nom de route du vin au XVIIIe siècle.

Les données naturelles

Niveau 1

Les vignes délimitées en Mâcon-Prissé sont implantées de façon discontinue sur les terrains plats (les Croisettes, en Préauds, vers le hameau de Chevigné) ou les légers ressauts du Mont de Milly (240 mètres) entre 210 et 220 mètres d’altitude le long du val de de la Petite Grosne et de celui du cours du ruisseau du Moulin Journet, son affluent. Le paysage très ouvert de cette plaine constitue une douce transition topographique entre le mâconnais central et les escarpements du sud.

Niveau 2

Les vignes émergent du remplissage alluvionnaire de la Petite Grosne et s’enracinent sur les terrasses alluviales sédimentaires anciennes (âge secondaire), argilo-limoneuses en surface à résidus caillouteux localement (Chaillloux). Ces formations se remarquent également sur les communes de Loché, Vinzelles, Chaintré.

Caractère des vins

Vin blanc

D’une couleur or pâle aux reflets verts dans sa jeunesse le vin issu de l’aire Mâcon-Prissé revêt un caractère plus discret que ses voisins du nord.  Il exprime de délicates notes de fleurs d’arbres et du jardin (lys) relevées par quelques nuances épicées (safran). La bouche, à l’attaque très franche, offre un bel équilibre entre une mâche synonyme de richesse, de gras et une tension assez remarquable.

22 hectares
1442 hecto litres
Communes de production

Prissé